Annuaire  |  Flux RSS  |  Espace presse  |  Intranet  |  Webmail  |  Videos  |    Photos   Matériaux Bio-Sourcés  Bio-sourced materials 

Matériaux bio-sourcés

L’équipe Matériaux bio-sourcés développe et caractérise de nouveaux matériaux poreux dérivés de ressources naturelles : protéines, polysaccharides ou polyphénols végétaux.

L’une des principales activités de l’équipe réside dans l’élaboration de matériaux hautement poreux dérivés de tannins.
Ces matériaux, selon leur forme (mousses, gels, microsphères, monolithes à structure ordonnée ou hiérarchisée, etc.) permettent différents usages tels que :

  • l’isolation phonique ou thermique

  • l’amortissement des chocs et des vibrations

  • le stockage ou la conversion d’énergie électrochimique

  • le blindage d’ondes électromagnétiques

  • l’adsorption en phase liquide ou gaz

  • la catalyse

Ces matériaux, de nature organique, carbonée ou même céramique, ont ainsi une multitude d’applications dans les domaines de l’énergie et de l’environnement.

 

L’équipe Matériaux bio-sourcés est basée sur le Campus Fibres à Epinal, dans les locaux de l’École Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois (ENSTIB).

Elle est constituée d’un chercheur et un enseignant-chercheur et d’un personnel technique. Elle  accueille actuellement 10 doctorants et post-doctorants.

 

Responsable d’équipe : Alain CELZARD

<i>Matériaux cellulaires hautement poreux dérivés de tannins, préparés : à gauche à partir d’une solution de tannins et d’huile végétale (comme une mayonnaise dont on aurait enlevé l’huile après durcissement) ; au centre : d’une formulation voisine mais avec incorporation de bulles d’air (comme une crème fouettée) ; et à droite : d’une formulation sans huile par simple battage mécanique (comme une meringue). Extrêmement légers, ces matériaux ont des pores très étroits et totalement connectés à gauche, beaucoup plus grands et peu connectés à droite, et ont les deux types de porosités au centre. Les propriétés de ces matériaux sont, de gauche à droite : la résistance mécanique et l’isolation phonique, la catalyse, et l'isolation thermique. Tous sont ininflammables et infusibles, 95% naturels, non toxiques et bon marché. Ils sont des précurseurs idéaux de carbones poreux pour applications énergétiques et environnementales.</i>