Annuaire  |  Flux RSS  |  Espace presse  |  Intranet  |  Webmail  |  Videos  |    Photos   Projets  Projects 

Projets

Tests mécaniques sur le premier pancréas bioartificiel : projet MECABARP (2014-2017)


L'équipe est impliquée dans le projet de premier pancréas bioartificiel, développé par la société Defymed, et impliquant des laboratoires et entreprise d’Alsace et de Lorraine.


Ce pancréas bioartificiel dénommé MAILPAN® est implantable pour le traitement des patients diabétiques de type 1 en Europe.


Le projet dénommé MECABARP et programmé sur 3 ans a pour objectif de comprendre le comportement du MAILPAN®. Il s'agit de tester la résistance et l'étanchéité de l'ensemble des composants avant l’entrée en phase clinique chez l'homme.
Notre équipe étudie la résistance mécanique des membranes et du MAILPAN® jusqu’à rupture après explantation chez le mini-porc, sur des bancs d’essais existants dans des conditions normales ou après vieillissement in vivo.


Il s'agit d'un projet porteur d’espoir pour les patients diabétiques de type 1. Il devrait apporter de nombreux avantages tout en améliorant considérablement leur qualité de vie : contrôle du diabète de façon physiologique, transplantation d’îlots pancréatiques sans traitement immunosuppresseur, visite de routine dans une unité de diabétologie tous les 3 à 6 mois, disparition des multiples injections journalières d’insuline, réduction des complications à long terme du diabète grâce à une normalisation de la glycémie.

 


HERMES : High Energy Radiation for Metallurgical Studies


Ce projet consiste à utiliser le faisceau de rayons X très intense et très pénétrant fourni par l’ESRF (European Synchrotron Radiation Facility) à Grenoble pour étudier les transformations d’un matériau métallique en temps réel, et ceci dans des objets massifs.


L'idée est d'aboutir à la construction, sur le site du Synchrotron, d’une ligne de lumière « Métallurgie ».


Cette ligne permettrait aux chercheurs de l’Université de Lorraine de réaliser des expériences aujourd’hui impossibles, comme le fait d’observer les premiers germes solides dans un métal liquide en cours de refroidissement, ou de mesurer les contraintes dans un alliage pendant son élaboration et sa mise en forme.


Elle intéresse aussi les chercheurs de l’industrie : l’utilisation plus systématique du rayonnement synchrotron leur permettrait par exemple de gagner trois ans sur la mise au point d’un nouvel alliage métallique pour l’automobile, l’aviation ou le secteur de l’énergie.

 

 

LabEx DAMAS – WP1 Matériaux innovants, Task 4 Composite metal/polymère

 

Le LabEx DAMAS (Design des Alliages Métalliques pour Allègement des structures) est un laboratoire d’excellence regroupant des métallurgistes des laboratoires LEM3 et l’Institut Jean Lamour.

Au sein du LabEx, l’équipe élabore un nouveau composite : Polypropylène (PP) réticulé de manière réversible (recyclable) :

- caractérisation microstructurale

- propriétés thermomécaniques

- lois de comportement 

- simulation numérique statique et dynamique (film polymère seul, film polymère thermocollé sur lame acier) 

- étude de l’influence d’ajouts de particules élastomères (EPR, EPDM, etc.)  et de particules métalliques nanométriques (cuivre) sur les relations propriétés - microstructures -lois de comportement.