Annuaire  |  Flux RSS  |  Espace presse  |  Intranet  |  Webmail  |  Videos  |    Photos   Priorités scientifiques  Scientific priorities 

Priorités scientifiques

Six priorités scientifiques, véritables axes transverses des recherches menées par les équipes de l’IJL, ont été définies afin de répondre aux attentes et enjeux sociétaux dans les domaines allant de la science des matériaux à l’ingénierie des surfaces en passant par la métallurgie, de l'énergie au développement durable en passant par les plasmas et l’électronique :

  • Plasmas chauds & froids – Fusion Thermonucléaire,
  • Matériaux artificiels nanostructurés,
  • Interfaces avancées pour l’énergie,
  • Métallurgie,
  • Théorie et Modélisation,
  • Matériaux et vivant.

Plasmas chauds et froids - Fusion thermonucléaire (PCF-FuT)

Cet axe thématique est dédié aux sciences des plasmas et à leurs applications à la fusion, en forte interaction avec les équipes travaillant sur la fusion magnétique, le CEA et différents partenaires étrangers.

 

Matériaux artificiels nanostructurés (MAN)

Il s’agit de la conception, la synthèse et la caractérisation de nanomatériaux fonctionnels par des nanotechnologies sous ultra-vide.


L’Institut Jean Lamour est capable d’associer un grand nombre de ces technologies généralement disjointes dans les installations classiques.


Le laboratoire peut ainsi innover de manière décisive grâce aux associations de matériaux assemblés par des techniques bottom-up puis caractérisés in situ sans retour à l’atmosphère ambiante.

 

Interfaces avancées pour l'énergie (IAE)

Il s’agit d’une thématique clé de l’activité de plusieurs équipes de l'Institut Jean Lamour.


L’enjeu est la production alternative d’énergie peu polluante et à moindre coût, tout en faisant progresser notre connaissance des nanostructures d’interface et des interactions surface-milieu de dépôt (plasma, électrolyte, etc.).

 

Métallurgie

Cette thématique vise à :

- renouveler le paysage lorrain et national des sciences métallurgiques, indispensables à de nombreux secteurs industriels mais délaissées par les étudiants

- innover en matière de production et d’utilisation des matériaux métalliques tout en réduisant leur signature énergétique.

 

Théorie, Modélisation, SImulation (ThéMiS)

Très largement partagées par plusieurs équipes de l’Institut Jean Lamour, l’analyse théorique et les simulations sur ordinateur de la matière condensée autant que des procédés d’élaboration jouent un rôle fédérateur indéniable au sein du laboratoire.

 

Matériaux et Vivant (MEV)

L’étude de matériaux adaptés à des applications en santé s’ouvre désormais à la conception-synthèse, la caractérisation et l’usage de nanomatériaux fonctionnalisés, soit comme traceurs d’imagerie, soit comme vecteurs, soit encore comme capteurs biomédicaux.