linkedintwitter
Annuaire  |  Flux RSS  |  Espace presse  |  Intranet  |  Webmail  |  Videos  |    Photos   Détails-A-La-Une  Détails-A-La-Une 
L'Institut Jean Lamour est un laboratoire de recherche en Science des Matériaux : matériaux, métallurgie, plasmas, surface, électronique, nanomatériaux. C'est une unité mixte de recherche (7198) de l'Université de Lorraine et du CNRS.


Membre de :


Cofondateur de :





     


Mentions légales|Contact|Accès|Plan site

Article A la Une

Catégorie : A la Une

APREX Solutions, ou comment valoriser des technologies développées en laboratoire

Mikaël Désécures et Romain Baude se sont installés avec leurs start-up APREX Solutions dans les locaux de l’IJL à Nancy en avril 2018. Et ils ont remporté, dans la foulée, la finale Grand Est du concours Start-up Connexion, organisé par le CNRS, l’AEF et le Réseau national des collèges doctoraux.

Le choix de notre laboratoire s’est fait tout naturellement, du fait de la proximité avec les chercheurs et de la volonté de travailler avec eux. Le logiciel qu’ils ont conçu intègre en effet un algorithme développé à l’IJL.

Ils ont souhaité rendre accessible l’utilisation de cet algorithme au sein de TRACK,  un logiciel interactif et ergonomique qui permet de détecter et de suivre des structures multiples sur des vidéos dans des conditions d'imagerie difficiles. Avec des applications dans le domaine de la fusion thermonucléaire, mais aussi dans la fabrication du champagne afin d’étudier la trajectoire des bulles dans une coupe.

Mikaël et Romain ont travaillé en étroite proximité avec leurs deux conseillers scientifiques, Frédéric Brochard et Jamal Bougdira, respectivement chercheur et enseignant-chercheur à l’IJL.

Actuellement, TRACK  a une dizaine d’utilisateurs quotidiens en France, aux Etats-Unis, en Chine, en République tchèque sur des applications aussi variées que les matériaux, la mécanique des fluides, la métallurgie, la biologie. Les deux jeunes entrepreneurs se déplacent régulièrement dans des laboratoires afin de présenter leur produit aux équipes de recherche.

Ils ont par ailleurs sur les rails un autre projet en lien direct avec la thèse effectuée par Mikaël à l’IJL sur la spectroscopie par diode laser. Il s’agit de mettre au point un dispositif permettant d’effectuer des mesures de température et de densité atomique en phase plasma.

Tous deux docteurs en physique des plasmas, Mikaël et Romain ont fait connaissance lors d’un congrès scientifique à Nancy. Leur savoir-faire en matière de développements instrumentaux les a réunis : « quel que soit l’instrument à partir duquel on récupère l’information, on sait la traiter ». Et le partage d’un même ressenti : « on développe lors de projets de recherche des technologies qui sont intéressantes mais ne sont pas valorisées à juste titre ». L’Incubateur Lorrain a fait le reste et APREX Solutions est née en novembre 2017 après moins d’un an de gestation.

Leur projet a séduit le jury et  le public de la finale Grand Est du concours Start-up Connexion, qui s’est déroulée à Strasbourg le 7 juin 2018.  « Ce qui a plu, c’est notre volonté de valoriser un maximum de savoirs développés par des chercheurs ».  Ils ont été récompensés d’un chèque de 6000 euros et seront en finale nationale à Paris en novembre 2018.

Et la jeune entreprise devrait très prochainement recruter un commercial et un développeur afin, notamment, de prospecter le secteur des instrumentiers.

En savoir plus : www.aprex-solutions.com/fr