linkedintwitter
Annuaire  |  Flux RSS  |  Espace presse  |  Wiki IJL  |  Webmail  |  Videos  |    Photos   Single-Calendar-Single  Single-Calendar-Single 
Juin 2019
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
  01
02
03
04
05 06
07
08
09 10
11
12
13
14
15
16 17
18
19
20
21
22
23
24
25 26
27
28
29
30  
Archives des actualités

Article

Catégorie : Soutenances de thèse et de HDR

Jeudi 13 juin 2019 : Soutenance de thèse de Yan SUN : Global Analysis of a Reflectometry Database for Systematic Study of Plasma Turbulence in Tokamaks

Yan SUN Doctorant au sein de l'équipe "Physique des plasmas chauds" de l'Institut Jean Lamour, soutient sa thèse intitulée :

"Global Analysis of a Reflectometry Database for Systematic Study of Plasma Turbulence in Tokamaks"

 

Date et lieu :
Jeudi 13 juin 2019 à 14h30
Campus Artem, Nancy
Amphithéâtre 200

 

 

Composition du jury :

Directeur de thèse :

- Prof. Stéphane HEURAUX
Institut Jean Lamour, Université de Lorraine

Co-directeur de thèse :

- Dr. Roland SABOT
IRFM-CEA

- Prof. Geert VERDOOLAEGE
UGent & LPP-ERM/KMS

Examinateurs:

-Dr. Sébastien HACQUIN
IRFM-CEA

- Prof. Filip DE TURCK
UGent

- Prof. Michel VERGNAT
Institut Jean Lamour, Université de Lorraine

- Dr. Pascale HENNEQUIN
École Polytechnique & DR CNRS

- Prof. Stefano CODA
EPFL

Invité :
- Prof. Toon VERSTRAELEN
UGent

 


Résumé :
L’étude systématique de la turbulence plasma dans les tokamaks, via une méthode de paramétrisation des spectres de fréquence extraits de la base de données de réflectométrie de Tore Supra a été effectuée. Cette base de données est constituée de 350 000 acquisitions obtenues à partir de 6 000 chocs incluant différents scénarios de chauffage. La paramétrisation consiste en une décomposition de chaque spectre en quatre composantes: la composante dite continue, les fluctuations de basse fréquence (BF), la turbulence à large bande en fréquence (BB) et le niveau de bruit où chaque composante a été approchée par une fonction prédéfine. Pour la composante de turbulence BB, trois fonctions différentes ont été testées et comparées. La fonction gaussienne généralisée et la fonction de Taylor ont montré d’excellentes performances dans la plupart des cas. Les profils radiaux de la contribution BB (EBB) pour différents facteurs de sécurité ont été étudiés. Dans les plasmas ohmiques, EBB dans le régime de confinement ohmique saturé est systématiquement plus élevé que dans le régime de confinement ohmique linéaire. Dans les plasmas en mode bas confinement L, EBB dans les plasmas chauffés par une onde à la résonancecyclotron ionique est globalement beaucoup plus élevé que dans les plasmas chauffés paronde hybride inférieur. Pour comprendre les observations, les effets des collisions sur les modifications du spectre ont également été introduits. En utilisant les résultats de simulations cinétiques, il a été proposé que les micro-instabilités dominantes, c’est-à-direentre les modes d’électrons piégés et les modes de gradients de température des ions, suffisent pour expliquer le comportement de EBB, ceci étant confortés par une analyse de la base de données de la forme du profil de densité et de la composante LF. Cette base de données sur la turbulence plasma incite à poursuivre des études plus détaillées par simulations des résultats de réflectométrie et gyrocinétiques, afin de confirmer le lien entre les modifications du spectre et les micro-instabilités des plasmas à la fois en mode ohmique et en mode L