linkedintwitter
Annuaire  |  Flux RSS  |  Espace presse  |  Wiki IJL  |  Webmail  |  Videos  |    Photos   Single-Calendar-Single  Single-Calendar-Single 
Octobre 2020
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
 
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Archives des actualités

Article

Catégorie : Evénements scientifiques

Jeudi 24 septembre 2020 : Webinaire de Julian CARREY : Recherche scientifique et urgence écologique : des rapports du GIEC aux impacts de la recherche scientifique

Dans le cadre de Grand Est Sciences, l'IJL coorganise un webinaire sur le thème :
"Recherche scientifique et urgence écologique : des rapports du GIEC aux impacts de la recherche scientifique"

Ce webinaire sera donné par Julian CARREY, Professeur à l'INSA Toulouse et membre de l'Atelier d'écologie politique (ATECOPOL) de Toulouse sur le thème :

 

Date et lien de connexion :
Jeudi 24 septembre 2020 à 14h
https://us02web.zoom.us/j/74824214127

 

Résumé :
Ce séminaire a pour premier objectif de fournir des informations
objectives et concrètes sur l'urgence écologique, en se basant sur la
littérature scientifique, en particulier celle citée par les rapport du
GIEC et de l'IPBES.
Dans un deuxième temps, il sera question du rôle
particulier de l'enseignement supérieur et de la recherche dans ce contexte.

La recherche scientifique contribue d'abord de manière directe aux
émissions de gaz à effet serre, comme toute activité humaine :
des données chiffrées seront fournies, en se basant sur les bilans de gaz à
effet de serre des établissements d'enseignement supérieur et des
laboratoires français et européens.

Il sera ensuite question des impacts indirects de la recherche
scientifique : compte tenu du fonctionnement actuel de notre société et
de notre système de recherche, un grand nombre de thématiques
scientifiques contribuent indirectement à l'accroissement des dommages
environnementaux via, notamment, l'effet rebond, dont la prépondérance
dans la trajectoire technologique de notre société n'a jamais été
démentie depuis trois siècles, y compris, par exemple, dans le domaine
du numérique : toute innovation conduisant à une augmentation de
l'efficacité énergétique conduit in fine à une augmentation de la
consommation énergétique. De plus, de nombreuses recherches
"fondamentales" nécessitent une quantité d'énergie croissante, à l'heure
où les appels à la sobriété énergétique, provenant des scientifiques
eux-même, se font de plus en plus pressants.

Ceci nous met, scientifiques, dans une situation délicate, où les questions
philosophiques autour de la neutralité, de l'éthique, de la nature du "Progrès"
et de notre rôle dans la vie de la cité, semblent ne plus pouvoir être écartées.

Elles seront donc abordées en dernière partie de ce séminaire.