linkedintwitter
Annuaire  |  Flux RSS  |  Espace presse  |  Intranet  |  Webmail  |  Videos  |    Photos   Single-Calendar-Single  Single-Calendar-Single 
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
 
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23 24 25 26 27 28 29
30 31  
Archives des actualités

Article

Catégorie : Soutenances de thèse et de HDR

Lundi 10 décembre 2018 : Soutenance de HDR de Jean-Michel MECHLING : Étude des liants minéraux : des Archéomatériaux aux Liants modernes

Jean-Michel MECHLING enseignant-chercheur au sein de l'équipe "Matériaux pour le génie civil" de l'Institut Jean Lamour soutient son Habilitation à Diriger des Recherches intitulée :

"Étude des liants minéraux : des Archéomatériaux aux Liants modernes"

 

 

Date et lieu :
Lundi 10 décembre 2018 à 11h00
IUT de Nancy-Brabois
Amphithéâtre Mainard

 

Composition du Jury :

Rapporteurs :

- Mme Danièle WALDMANN         
Professeur, Université de Luxembourg

- M. Gilles ESCADEILLAS               
Professeur, Université de Toulouse

- M. Ahmed LOUKILI                      
Professeur, Université de Nantes

Examinateurs :

- Mme Anne VERNIERE                  
Maître de conférences HDR, Institut Jean Lamour, Université de Lorraine

- M. Patrick HOFFSUMMER             
Professeur, Université de Liège

- M. André LECOMTE                     
Professeur, Institut Jean Lamour, Université de Lorraine, Parrain scientifique

- M. Albert  NOUMOWE                  
Professeur, Université de Cergy-Pontoise

- M. Christophe RAPIN                    
Professeur, Université de Lorraine

 


Résumé :
Le travail présenté regroupe une série d’études consacrées aux matériaux du génie civil. La première partie s’intéresse au bâti ancien à travers l’analyse des mortiers et des pierres (décoration, construction) employés. Les résultats obtenus dans ce domaine montrent une maîtrise de la formulation des mortiers, en lien avec une optimisation des flux de matériaux et une adaptation aux environnements dans lesquels ils sont mis en œuvre. Ces techniques anciennes rejoignent en partie les problématiques environnementales actuelles. Elles consistent à optimiser les bétons en lien avec leur classe d’environnement et à utiliser des matériaux locaux, éventuellement issus du réemploi. La seconde partie est consacrée à ces thématiques, et elle présente les résultats de travaux menés sur le réemploi de granulats de béton recyclé (GBR) dans les ciments et bétons actuels. Elle suggère aussi une autre façon de réduire l’empreinte environnementale des bétons en optimisant des modèles de prédiction de la résistance des bétons en vue de diminuer le dosage en ciment/clinker Portland. Enfin, une troisième partie est dédiée aux ciments sulfoalumineux. Ces ciments de dernière génération offrent de multiples avantages comme la baisse significative des émissions de CO2 générée par la fabrication de ciment. Ils sont donc une alternative intéressante aux ciments Portland actuels, mais les études menées montrent que la maîtrise de leurs propriétés mécaniques est souvent complexe et la durabilité de ces mélanges suscite encore quelques interrogations.