linkedintwitter
Annuaire  |  Flux RSS  |  Espace presse  |  Wiki IJL  |  Webmail  |  Videos  |    Photos   Single-Calendar-Single  Single-Calendar-Single 
Juin 2015
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
 
01
02
03 04 05 06
07
08
09
10
11
12 13
14
15
16
17
18 19 20
21
22
23
24
25
26 27
28
29
30  
Archives des actualités

Article

Catégorie : Evénements scientifiques

Mercredi 10 juin 2015 : Séminaire de Lucien Laiarinandrasana : "Suivi de la cavitation des polymères semi-cristallins par tomographie X - Prise en compte dans la modélisation"

L'équipe "Physique, Mécanique et Plasticité" de l'Institut Jean Lamour, accueille le professeur Lucien Laiarinandrasana (Ecole des Mines ParisTech et chercheur au CEMEF) pour un séminaire intitulé :

 

"Suivi de la cavitation des polymères semi-cristallins par tomographie X - Prise en compte dans la modélisation"

 

Date et lieu :

Mercredi 10 juin 2015 à 14h00
Institut Jean Lamour
Site de Saurupt
Amphithéâtre Eiffel

 

Résumé :

Les mécanismes de déformation de plusieurs polymères semi-cristallins ont été observés par tomographie au synchrotron. La résolution pouvant aller jusqu'à 60 nm a permis de suivre entre autres la cavitation à l'échelle du sphérolite. L'ensemble des images tomographiques a été traité de manière à faire ressortir tout d'abord la morphologie des cavités présentant une anisotropie manifeste conforme aux observations effectuées par d'autres techniques (SAXS, WAXS, IPSLT...). De plus, chaque cavité traitée individuellement est accompagnée de ses informations propres: coordonnées du barycentre, volume, facteur de forme, orientation locale. Ces données sont rassemblées sous forme d'histogrammes par volume d'intérêt représenté par une centaine de sphérolites. L'exploitation de ces histogrammes permet ensuite de tracer le gradient de propriétés des cavités (fraction volumique, le mode des diamètres/hauteurs ainsi que du facteur de forme) dans la section d'une éprouvettes massives en fonction de la déformation appliquée. La modélisation mécanique a pour objectif de confronter l'évolution spatiale des données sur les cavités aux champs mécaniques. Elle comporte deux volets: i) celle analytique sur éprouvette axisymétrique entaillée, où la limitation sera clairement explicitée; ii) par éléments finis où l'on considérera comme volume élémentaire représentatif le volume d'intérêt "expérimental" mentionné plus haut. On utilisera un modèle de la mécanique des milieux poreux adapté aux matériaux polymères: formulation en grandes déformations, prise en compte du rhéodurcissement et de la visco-plasticité. L'application du modèle par éléments finis sur un calcul de durabilité de matériaux polymères sera brièvement discutée.