linkedintwitter
Annuaire  |  Flux RSS  |  Espace presse  |  Wiki IJL  |  Webmail  |  Videos  |    Photos   Single-Calendar-Single  Single-Calendar-Single 
Novembre 2020
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
01
02
03
04 05
06
07
08
09
10
11 12 13 14
15 16
17
18
19
20 21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
Archives des actualités

Article

Catégorie : Actualités générales

[Publication] La trempe des aciers revisitée

https://doi.org/10.1016/j.msea.2020.140249

Nos chercheurs ont étudié un processus supposé bien connu, celui de la trempe des aciers. Lors de ce processus de refroidissement brutal, la phase haute température de l’acier, appelée austénite, se transforme rapidement une phase métastable, appelée martensite.

Comme ce processus se produit sans diffusion atomique, avec de fortes contraintes internes, de nombreux défauts cristallins, en particulier des dislocations, apparaissent dans les deux phases.

Grâce à une expérience in situ sur une ligne de lumière synchrotron à haute énergie, nos chercheurs ont pu mesurer l’évolution de la densité de ces défauts dans les deux phases lors de la transformation.

Ces résultats ont permis de prouver que la phase mère, l’austénite, est également une phase dure et que les dislocations ne sont pas réparties de manière homogène dans la martensite, et ce, en accord avec des observations post mortem récentes de la littérature. Ces distributions spatiales expliquent en partie pourquoi la martensite se comporte mécaniquement comme un agrégat multiphasé.


Titre :
Dislocation densities in a low-carbon steel during martensite transformation determined by in situ high energy X-Ray diffraction

Auteurs : Juan Macchi, Steve Gaudez, Guillaume Geandier, Julien Teixeira, Sabine Denis, Frédéric Bonnet, Sébastien Allain

Nom de la revue : Materials Science and Engineering A

Date de parution (en ligne) : 19 septembre 2020

Lien :
https://doi.org/10.1016/j.msea.2020.140249
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02943929/file/juan2020DislocationFinal.pdf

Légende de l'image : Evolution des densités de dislocations en fonction de l’avancement de la transformation martensitique, dans la martensite (α) et dans l’austénite mère (γ) – l’ensemble du processus dure moins de 10s – Spectres de diffraction des rayons X correspondant à différentes températures clefs du processus.