linkedintwitter
Annuaire  |  Flux RSS  |  Espace presse  |  Wiki IJL  |  Webmail  |  Videos  |    Photos   Single-Calendar-Single  Single-Calendar-Single 
May 2019
Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
  01 02
03
04
05
06
07
08
09
10 11
12
13
14
15
16
17 18
19
20
21
22 23
24
25
26
27
28
29
30 31  
Archives des actualités

Article

Category: Actualités générales

SMARTSTIM lauréat de l’appel à projet 80 Prime du CNRS

SMARTSTIM, ou l’art de la stimulation électrique adaptative, fait partie des 80 projets retenus par le CNRS pour ses 80 ans afin de renforcer l’interdisciplinarité entre ses instituts.

Il regroupe 4 laboratoires (IMS, LIRMM, ETIS et IJL) relevant de trois instituts du CNRS (INSIS, INS2I et INC). Au sein de l’Institut Jean Lamour, il implique l’équipe Mesures et architectures électroniques.

Ce projet de 3-4 ans, porté par Sylvie Renaud du laboratoire Intégration du Matériau au Système à Bordeaux, porte sur l’électrostimulation des cellules, tissus et organes vivants.
L’idée est de travailler sur une bio-stimulation efficace, adaptée en temps réel grâce à des systèmes électroniques intégrés.
Une méthodologie sera proposée et dispositif micro-électronique intégré sera réalisé. Réplicable, il pourra être un outil structurant de la communauté scientifique bioélectronique.

Chacune des 4 équipes impliquées présente une expertise internationalement reconnue en matière de stimulation adaptative : intégration bio-électronique et expérimentation in vitro (IMS), architectures numériques ETIS), circuits intégrés spécifiques et dispositifs embarqués (LIRMM), interfaces biophysiques et bioimpédancemétrie (IJL).

L’objectif est de lever les verrous scientifiques de la stimulation adaptative : modélisation des interfaces capteurs-milieu biologique, mécanismes d’adaptation (matériaux, électronique et traitement), implémentation matérielle de l’adaptation en temps réel.

Les retombées attendues sont nombreuses et répondent à des enjeux de recherche fondamentale et de santé publique. Les applications thérapeutiques touchent aussi bien la cardiologie (smart pacemaker) que la réhabilitation de déficiences fonctionnelles et les maladies neurodégénératives.

Les moyens alloués par le CNRS à cette « équipe inter-laboratoires » permettront d’accroître les synergies sur cette problématique grâce à la mutualisation des expertises, ressources humaines et moyens matériels et au soutien à la mobilité des personnels.


Composition de cette équipe inter-laboratoires :

IMS : Sylvie Renaud, Noëlle Lewis, Yannick Bornat, Gilles N’Kaoua, Florence Poulletier de Gannes, Amélie Degache, Loïc Olçomendy
IJL : Mustapha Nadi, Djilali Kourtiche, Julien Claudel, Arthur Luiz Alves de Araujo
LIRMM : Serge Bernard, Fabien Soulier, Vincent Kerzerho
ETIS : Olivier Romain, Aymeric Histace, Florian Kölbl, Mehdi Terosiet, Edwin De Roux Fuentes


Photographie : première réunion de l’équipe SMARTSTIM en novembre 2018 à l’Institut Jean Lamour