linkedintwitter
Annuaire  |  Flux RSS  |  Espace presse  |  Wiki IJL  |  Webmail  |  Videos  |    Photos   Single-Calendar-Single  Single-Calendar-Single 
January 2015
Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
  01 02 03
04 05 06 07 08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18 19 20 21
22
23 24
25 26
27
28 29 30
31
Archives des actualités

Article

Category: Actualités générales

Evolutions microstructurales des alliages métalliques et Synchrotron

Afin de suivre les évolutions microstructurales en temps réel des alliages métalliques, l'équipe “Microstructures et Contraintes”  de l'IJL est amenée à utiliser fréquemment la diffraction des rayons X à haute énergie sur des lignes de lumière  synchrotron (ESRF, HASYLAB) [1].

Dans le but de mieux contrôler les traitements thermiques appliqués aux échantillons massifs (longueur 15 à 30mm, diamètre 3 à 6 mm) un nouvel appareillage a été spécialement développé  en interne.

Ce dispositif original permet au cours d’un traitement thermique imposé, d’acquérir les anneaux de Debye-Scherrer et d'enregistrer simultanément la résistivité électrique, tout en contrôlant la rotation de l'échantillon, permettant ainsi d’augmenter la statistique de comptage ou d’accéder au tenseur des contraintes internes.

Par ailleurs, une chambre environnementale a été conçue pour limiter considérablement l'oxydation des échantillons.

Ce dispositif a été utilisé avec succès pour la première fois sur la ligne de lumière ID15B de l'ESRF en décembre 2014.

 

Principe de fonctionnement d'un synchrotron :



Four à lampe dans sa position de mesure sur la ligne de lumière ID15B :


 

Four à lampe lors des expériences sur la ligne ID15B :



Principe des mesures : utilisation d'une source synchrotron pour obtenir un faisceau de haute énergie (87keV) et ainsi analyser les échantillons en transmission en temps réel avec un détecteur bidimensionnel permettant un temps d’acquisition par image de 0,1s. Les images 2D ainsi obtenues sont intégrées afin d'être exploitées par différentes méthodes dont la méthode Rietveld pour obtenir les fractions de phases et les paramètres de maille de chaque phase.


 

Evolution des fractions volumiques lors du refroidissement d'un composite à matrice métallique (acier-TiC) depuis 900ºC jusqu'à l'ambiante. Les fractions volumiques ont été déterminées par  analyse Rietveld des diffractogrammes (travaux de thèse de Lilian Vautrot [2]).

 

Evolution des paramètres de maille des phases présentes dans un composite à matrice métallique (acier-TiC) lors d'un refroidissement continu de 900ºC jusqu'à l'ambiante  (travaux de thèse de Lilian Vautrot [2]).

Références :

[1] Geandier, G.; Aeby-Gautier, E.; Settefrati, A.; Dehmas, M. & Appolaire, B.
Study of diffusive transformations by high energy X-ray diffraction
Comptes Rendus Physique, 2012, 13, 257-267

[2] Vautrot, L.; Geandier, G.; Mourot, M.; Dehmas, M.; Aeby-Gautier, E.; Denand, B. & Denis, S.
Internal stresses in Metal Matrix Composites in relation with matrix phase transformations
Advanced Materials Research, 2014, 996, 944-950